Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

JUIU-BT , AOÜT , SEPT., I783. 12$

heures,au Cap-Fatisnce prés duKamfchatka, d'oii, continuant fa route, on rerrcontreroic les pörts de VAmérique feptentrionale, ï une heure; & tout en dormant dans fè tranquille gondolc, on traverferoit le Canada; en s'éveillant a 8 heures on déjeunerojt a Terre> neuvi. Franchiffant enfuite a fee la mer da Nord, on pourroit descendre è 10 heures au port de Mada; mais afin de faire une bonne journée, on iroit diner è Brejl ou a Orléans, d'oü l'on reviendroit entendre pout deffert, ce que les amateurs débiteroient fut cette nouvelie manière de voyager.

Si, tandis que tous les favans machiniftei mettent leur esprit a la torture pour parvenir. è diriger la.machine Aërojiatiqut , quelqu'un' trouvoit au contraire le moyen de la fixee dans un point de 1'espace rempli par 1'at-j mosphere, par exemple au Zènitb de Paris, n'eft il pas clair que la terre tournant fans ceffe fur fon axe feroit voir aux nouveaux habitans de ce Zénitk, 1'espace de 6 mille lieues dans 24 heures: or fi, d'après 1'auteur de la Pbyfiqtii du monde, il n'exifte pas d'attradtion entre 1'Atmosphere & le globe, ou fi, d'après le fyflême de M. d'Agoty, 1'électricité eft la caufe de cette attraftion, prions ces Meffieurs d'ifoler leur machine avec le tafietas ciré, & de t'aligner a une étoile fixe

pour

Sluiten