Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

23$ Nouv. Biblioth. Belgioue

pas avec impartiaüté, qu'acccmtumés au frife facile & peut-être diffus de Ciceron, la précifior» de ce fatyrique les mdispofoit conrre luique l'autorité de (es approbateurs, l'emport. filr celle de fes cenfeurs On voit dans Je defnier parti, les Scafiger, les le vafleur. Daniël Heiniius, Ie P. Petau, le P Rapin Gérard Voflius, Farnabe, Colucius'&c Les psmfans de Perfe font Lucain, Quintilien Martial, Eufebe, St. Augurtin , Laftance' Pithon, Turnebe, Cafaubon, Drvden Ai

diiTon, Brown, Du Mariais &c 1 M

Sélis affure qu'il a lu tous lei ouvrages de St. Jéróme fans y trouwer la preuve du m<j. pris qu'on lui attribue pour ies ouvrages de Perfe, „ on dit qu'ennuié de la Jefture de „ fon livre, il Ie jetta au feu en difant qae „ c'étoit le feul moyen de le recdre clair „ mot Indigne d*un bon esprit & de Ia Kra! „ vité de ce pere de l'églife".

La difTertation dont je fais 1'extrait, com, mence par une courte analife de ü* fatyrei de Perfe; elle eft faite avec précifion & donne une idéé complette des difFérens rootifs de I'auteur original.

Malgré tous les efForts de M. Sélis, H Ie. fulte même de fon ouvrage, que le tes te de Perfe eft obfcur. II efFaie envain de juftifier cette ob-foirité par des sootff» de politique

néces»

Sluiten