is toegevoegd aan uw favorieten.

Idées sur le geste et l'action théatrale.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 7$)

» k fe redreffer en s'élèvant fouvent fur « la pointe des pieds ».

Au refte , comme rien n'eft plus intéreffantpour 1'liomme que lui-même ,* & qu'il ne peut rien repréfenter plus parfaitement que les qualités & les modifications du corps humain ; ce font ces qualités & ces modifications qu'il aime naturellement le mieux a imiter par des repréfentations complettes

Sc intuitives. Lorfqu'un homme,

après avoir vu plufieurs fois une pièce de théatre, ou que , trop blafé fur ce fujet pour ne pas y affifter avec quelqu'indifférence , il rencontre , parmi les fpectateurs, un jeune homme dont l'ame, encore neuve , eft entièrement attachée k ce qui fe paffe fur la fcène j eet abandon total lui fournit fouvent, au parterre , un fpectacle plus amufant que ne peut 1'être le jeu même des acteurs. Ce fpectateur novice, entraine par 1'illulion, imite toutes les mines 8c jufqu'aux mouvemens des acteurs, quoiqu'avec une expreffion moins prononcée. Sans favoir ce qu'on va dire , il eft férieux ou content felon l'air ou le ton que prennent les acteurs : fon vifage