Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

infuite le ikancelier &• les orateurs éi s vois ordres font des narangues.

Les ora* teurs du clergé Zf de

I la nobleffe ' parient delout : celui du tiers-état prononce fon difcours a genoux.

( $1 )

moins long; enfuite , il ordonne auchancelier d'expiiquer fa volonté: ce chef de la juftice fe léve, va prendre fes ordres; revenu a fa place & alfis 7 il fait fa harangue, dans laquelle il expofe les raifons qui ont engagé fa majefté a convoquer les états-généraux de fon royaume ; lorfqifil a fini , il retourne vers le roi pour prendre de nouveau fes ordres, & il annonce aux membres de 1'alfemblée qu'ils peuvent tenir leurs féances, pour la compofition des cahiers qu'ils doivent préfenter. L'orateur du clergé fe léve aulfi-töt, & va fe mettre au milieu de la falie devant un prieDieu; en commencant a parler, il fléchit le genou, enfuite il fe relève par 1'ordre du roi, & continue fon difcours debout & nue tête. Celui de la noblelfe en fait autant, les membres de ces deux ordres fe lèvent & fe tiennent debout quand leur orateur commence a parler, le chancelier les fait alfeoir par le commandement du roi. L'orateur du tiers-état pro-

Sluiten