is toegevoegd aan uw favorieten.

Œuvres primitives de Fréderic II, roi de Prusse, ou Collection des ouvrages qu'il publia pendant son règne

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Brandebourg. 107

Cependant les succès rapides de Louis XIV avoient fait changer la forme du gouvernement de Hollande ; le peuple , que la calamité publique et les intrigues du prince d'Orange rendoient furieux , accusa le pensiqnnaire de tous ses malheurs, et vengea sur les frères de Wit avec une cruauté inouie les maux que la Hollande avoit a souffrir. Guillaume d'Orange fut tumultuairement élu stadhouder par Ie peuple ; etce prince, ègéde dix-neufans, devintl'ennemi le plus infatigable que Fambition de Louis XIV. ait eu a combattre.

L'électeur, parent du nouveau stadhouder, s'empressa de lesecourir; a peine eut-il assemblé ses troupes , qu'il s'avanca a Halberstadt, 01Y Montécuculi le joignit avec dix mille impériaux. II continua incontinent sa marche vers la Westphalie. Sur le bruit de son approche , Turenne quitta la Hollande , prit quelques villes dans le pays de Clève , et vint k sa rencontre a latète de trente mille Franeois. La ville de Groningue évacuée par 1'évêque de Munster , etle siège de Maéstrichtlevé par les Franeois, furent les seuls fruits de cette diversion. L'électeur vouloit combattre Turenne , et marcher tout droit au secours des Hollandois ; mais Montécuculi, qui avoit des ordres secrets de ne point agir offensivement, ne voulut point y consentir; il allégua toutes sortès de mauvaises raisons pour en dissuader l'électeur, qui n'étantpas assez puissant pour agir avec ses propres forces , fut oontraint de seconformer auxintentions de l'empereur. II marcha donc du cóté de Francforc-sur-