Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

PRELIMINAIRE. \7

courage la crédulité fur ces matieres, nous ferons bientöt inondés d'enthoufiaftcs, de prétendus vifionaires & de leurs feéhteurs: 1'autorité d'un témoignage privé ne fuffit point en parei] cas pour etablir la b&fe de notre confentement & de notre croyance, k moins qu'il ne fe trouve fupporté & étayé du pouvoir de faire des miracles. Qua comme grand nombre de perfonnes trés bién intentionnées font d'ailleurs elles-mêmes fujettes k fe tromper en pareilles matieres, de même auffi 1'ort a connu grand nombre d'impofteurs de profcffion qui parcourent le monde pour tromper les hommess & que comme entre les uns & les autres nous ne favons k quoi nous en tenir, ni k qui nous devons croire ou ne pas croire, le parti le plus fïïr & le plus court eft de ne point ajouter foi k aucunes relations de cette nature. A quoi nous devons répondre:

En premier lieu, qu'il eft incontcftafrement certain que 1'excès de crédulité eft un extreme dans lequel on ne fauroit trop foigneufement éviter de tomber, d'autant qu'il nous peut expo-, fer k maint & maint dangers de la part de toute efpèce de délufion & d'impofture, & qu'il peut occafionner beaucoup de fuperftition: c'eft pourquoi Jean nous a particulierement recommandé, difant, mes hien-aimés ne croyez point a tout efprit, mais éprouvez les efprits, s'ils font de Dieu; car plujieurs faux Prophêtes font venusau monde: i Epitre de Jean, IV: i. Mais auffi doit-on faire attention que ce précepte de précaution n'infifte pas moins fur la néceffité cle croire k quelques efprits, après les avoir bien & duement éprouvés, que fur la néceffité de rejetter les autres. Une Incrédulité obftinée qualifiée dans 1'Ecriture Sainte du titre de mauvais caeur, étant au moins

tout

Sluiten