Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

12. L'AIMANT;

Vn maitre d'école promit lm jour , ^

i..re vo,r quelque cbose de forprena* & d'admirable H pnt - ~ & leur dit d.cn app.ocher ^ • »

tócher des qu'elle auroit touché la piet-re; & ,a" clef y r s suspendue Ensmte 11 se.ua de ,a lW„e de fer sur hJb!e ^ oacha de ,a pierre .e dessous de ,a tahle en divers e, d oi« de sorte .que ,a „manie, attWc par ^ se ^ le même sens, & paroissoit courir ck et la, au grtód étm "ment des enfans, dont quelques-uns priêrent 'leur maitre de leur exphquer ce secre, ^ ce ^ ^ . , leur répondtt celm-ci: tout ce que je puis V0lIS ai*, c,eft q«e Ia chose se fait naturellement & sans magie. Car vous voyez bien que I'aimant est la véritable caus^e qui agite la

P SMt q>K 3£ COnriuise oi. qu»u„ autre le tienne

^stmes enfans, quand ft J'avenir vous verrez une cbose «ns comprendre comment elle se fait, dites alors qu'il en' est comme des effets de I'aimant, & gardez,vous £ ^ üer dans la superstition.

7'aurois'mieux ai,„é, cominua Ie maltre d'école, que vous W ™ demandé l'udlité de I'aimant, car e„e est tres-gran de & tres-étendue. Le principa, avantage qU-0„ en retire c estqu uneaiguille aimantéc, c'est a dire, une petite barred'aoerfrottee coatre une pierre d'aimant,alapropriété de serour»er continueUement versie Nord,pourvu qu'elle soit suspendue cVquelleptussese mouvoir librement sur un pivot, qui la soutieutau milieu. Voici une boussole qui vous expliquera ceque je vtens de dire. Tournez Ia en tout sens & aussi souvent

quii vouspto. j, fl£.che aimméf; pï^mn wujoiirs sa

pok.

Sluiten