is toegevoegd aan uw favorieten.

Idées sur le geste et l'action théatrale.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 224 )

cette déclaration , feroit affez Iiardi dé defcendre dans Paréhe ; il a défié les clievaliers d'éprouver fon bras, fon êpée & fon courage; il a jetté le gantelet comme gage du combat a tous ceux qui oferoient attaquer 1'honneur de la maitreffe de fon cceur : & immédiatement après ces trois terribles explofions il adreffe de reelief le difcours a fon père. IVe trouvez-vous pas qu'une triple paufè devient ici abfolument néceffaire , fi Alóertveut en quelque facon modérer fa chaleur, ou même feulement jufqu'a un certain point , afin qu'elle n'éclate pas avec trop de véhérnence & trop d'impétuofité en parlant au duc ? Pendant, ces paufes ne le voyez-vous pas lutter 7 pour ainfi dire , avec le feu qui le dévore , &ne s'en rendre maitre que par le plus grand effort, fur-tout a 1'inftiy. I oü il a foulé aux pieds fa lance brifée ; ne le voyez-vous pas faire quelques ^aa qui défignent fon inquiétude, fe tourncr de cöté & d'autre avec irréfolution, & diriger fes regards vers le duc , a re« gret , & de manière a faire appercevoir qu'il lui en impofe ? Et lorfqu'cnfin il commence a parler , ne fentez-vous pas qu'il doit éprouver un tremblement

univerfeJ,