Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( =4i )

No. 2. ORDER, door ds gemelde Vilh-Verte-

genwoordigers, aan den commanderenden Officier der Franfche Troupes, binnen de Stad Goes, afgegeven,.

EGALIÏÉ, LIBERTÉ, FRATEIINITÉ.

Les Reprafentans du Peuple de la Zélande, en misfion a Goes, au Commandant des Troupes Francaifes,

Le Commandant de la Troupe Framjarfè est invité de la faire tenir fous les armes dans les Cafernes, vers les 11 \ heures, afin qu'elle foit prète a re porter, a Ia première requilition, la, oü le repos public, et les mefures concertées par les Repraifentans- du Po ple, pourroient 1'exiger.

II est égalcment invité I donner ordre aux Portes de la Ville de n'en laisfer fortir, qui que cc foit, fans une permisfion par écrit, de fa part, depuis midi jusqu'a nos dispolitions ulterieures.

Et enfin de fe rendre a n| heures auprès des Reprafentans fousfignés, qui lui ont fignifié leurs intentions par écrit, afin de le décharger de toute autrfi refponfabilité.

(Etoit figné) JEAN HENRI APPELIUS.

CORN. GERR1T BYLEVELD.

Goes Ie 2 Sept. 1795. VAn premier is la Libertè Bat ave.

Ver-

Sluiten