is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome trente-quatrième. Troisième classe, contenant les romans cabalistiques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ïio Le Comte de Gabalis \ &c2 cet unique entendement fuffit pour tous leS hommes; cela demande explication. Et pour* le fouverain bien, Averroës dit, qu'il confifte dans la converfation des anges; ce qui n'eft pas affez cabaliftique ; car 1'homme dès cette vie, peut, 8c eft créé pour jouir de Dieu , comme vous entendrez un jour Sc comme vous éprouverez quand vous ferez au rang des fages.

Ainfi finit Pentretien du comte de Gabalis. II revint le lendemain, Sc m'apporta le difcours qu'il avoit fait aux peupies fouterrains; il eft merveilleux ! Je le donnerois avec la fuite des entretiens qu'une vicomteffe Sc moi avons eus avec ce grand homme, fi j'étois fur qué tous mes leöeurs euffent 1'efprit droit, Sc ne trouvaffent pas mauvais que je me divertiffe aux dépens des fous. Si je vois qu'on veuille laiffer faire a mon livre le bien qu'il eft capable de produire , Sc qu'on ne me faffe pas 1'injuftice de me foupconner de vouloir donner crédit aux fciences feerètes, fous le prétexte de les tournet1 en ridicule ; je continuerai a me réjouir de monfieur le comte , Sc je pourrai donner bieatöt un autre tome.

FIN.