is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dévollê. Ch. XII. iof c'est ce zèle qui fait que 1'intolèrant arrache la foudre des mams du Très-Haut , sous prètexte de venger ses injures 5 eest ce zèle qui fait que les membres d une même familie , les citoyens d'un même état se detestent , se tourmentent pour des opinions , et souvent pour des cérémonies puériles , que le zèle fait regaalder comme des choses de la dernière importance; eest ce zèle J qui mille fois alluma dans notre Europe, ces guerres de religion si remarquables par leur atroené • enfin, c'est ce zèle pour la religion , qui justifia la calomnie , la trahison , le carnage , en un morJ les désordres les plus funestes aux sociétés. II fut toujours permis d'employer la ruse , la fourbene, le menson-e , dès qu'il fut quesüon de souten.r la cause de (1). Les hommes les plus bilieux, les plus colères , les plus corrompus 5 sont communément ks Plus zelés 5 ils espèrenr qu'en faveur de leur zele le ciel leur pardonnera la dépravation de leurs mceurs, et tous leurs autres déréglemem.

C'est par un effet de ce même zèle que nous voyons des Chrénens enthousiastes parcourir les terres et es Ofers, pour étendre 1'empire de leur Dieu , pour lui faire des proselvtes , pour lui acquérir de nouveaux sujets. C'est ainsi que, par zèle, des missionnaires se

(O Le coneüe écun.énlqne de Corstance bt brüler Jean Hu, .« Jérom, J,r' « .Wé le sauf conduit de PKmpereur. ««steur, chrét.en.

ont en,eigné qu'on ne devo.t pomt garder la fo aux 1 pape, oni dispensé cent fois'des sé.hïens at.de. promesse Ait, * ILdoxes. L'his-oir, des gnerre, de religion en-re les chreuens„.„ mon.re des trahisons, des cruautés , des p.rfid.e, , dont on n a pa, Itlple, dans .es a„«eS goerres. Tout est justin , quand c'est pour Dieu q-Ve 1'on combat. Nous ne voyons , dans ces guerres , q enfans écrasés con-re les muraille, . des femmes grosse, eventrees de, fiMe. violées et massacrées. Knfin le zéle religieux r.adtt toujouts le . hommes ingésiieox dans leur bilbariti