Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

II. P. des nouveaux vieillards. Ï2Ï

moiré d'un vieillard habitant de cette fondation qui lescompofa en petit. Le refcftoire des femmes, qui a 123 pies de long fur 30 de large, esc adroite, en face de la porte du milieu, & ocupe ainfi Je centre de la longueur de la facade. Le batiment a trois étages au desfus du rez-de-chauslée , chaque éta*e a une galerie qui regrte des quacre cotés, chacunè de ces quatre galeries a neuf chambres, & en chaque chambre logent quatre ou cinq femmes. L'on y en compte 4 a 500. Sur le derrière de la maifon il y a une vafte infirmerie, de même grandeur que le refectoire , & plus loin un vafte jardin de 350 piés. L'on ocupe lespenfionairesafilerou a tricoter. — En 1718, par le moyen d'un leg confiderable que donna un Jean van Aken , on conftruifit , derrière celui ci, un fecond corps-de-logis, pour les vieillards, dont il yen a environ une cencaine. Le mécredi matin, dans une falie defttnée h eet ufage , ces vieillards & ces vieilles célebrent enfemble un fervice religieus. La régie fubalterne dc cette vafte fondation est confiéa aun pere & une mere, qui ont fous eux d'autres fupots, & qui font fous 1'autorité de diacres-; égens & de dir.concsfes-régentes.

LES NOUVEAUX VIEILLARDS (*>

I""^n 1789 M* Jeanne Bontekoning, époufe de ^ Mr Van Mekeren, fit un don, en vertu du quel, felon fon intention, le corps des diacres fit conftruire un hotel-dieu, pour une certaine quantité de vieillards & de vieilles, qui font diftraits d'efprit. Cet hotel est fur Ie quai du keyzersgragt

C*) Het Diaconie befteedelingshuis.

Sluiten