Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Louis XIII.

Méfintelligenceentre la ReineMere & Ie Cardinal.

Mém. ric. t. 6, p. 429 & 591-

Teflam. Polit.t. 1, p. 12.

Mém. de Mr.p. lij.

Aubery , H;J1. torn. I, p. 137.

4

130 L'Intrigue

même année triompher du relte des Huguenots dans les Cévennes. Pour réuffir dans ces projets, il falloit que le Prélat ne put être croifé ni contrarié. Louis, dans cette intention , lui conféra toute fon autorité , en le créant Miniftre. Richelieu alla frayer au Roi le chemin de la victoire. II partit comblé des diltinctions les plus flatteufes, mais déja intérieurement difgracié de la Reine-Mere.

Elle n'avoit pu s'empêcher de lui marquer par fes manieres & des propos indirecïs , qu'elle nourrilfoit au fond de fon cceur du relfentiment contre lui: de fon cöté, il faifoit fentir k Ia Princelfe qu'il s'appercevoit de fon refroidiflèment ; mais refpedfueufement il en rejettoit Ia caufe fur les infinuations de fes ennemis. On s'expliqua ; le Roi intervint : mais il y eut bientót une brouillerie plus importante , puifque la Reine voulut öter au Cardinal la Sur - Intendance de fa Maifon. Louis s'en mêla encore. Ce fut dans les converfations qu'il eut a :e fujet avec fa mere , qu'elle lui rvoua qu'elle avoit toujours reconnu lans le Cardinal des talents propres

Sluiten