is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire de Cicéron, tirée de ses écrits et des monumens de son siecle.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'An. de R.

710. Cicer. 64.

Coss.

C. C.ESA1 'O C TAV IA KUS.

.Q.Pfisius

r

23» Histoiri di ia Vie avoit rien a craindre de la trahifon. Lorfqu'il eut donné le fignal dont on étoit convenu, An, toine & Octave s'avancèrenc des deux cörés de ' Ia rivière, Sc pafsèrent dans File lur des ponts, oü ils laifsèrenc chacim de leur cöté une .»arde de trois eens hommes. Au lieu de s'embralTer en s'abordant, .leur premier foin fut d'obferver s'ils n'avoient rien a redouter 1'un de 1'aucre Sc de viliter même leurs habirs , dans la crainte qu'il Be s'y trouvat quelque poignard ou quelqu'autre arme cachée. Après cette cérémonie, Octave prit fa place entre les deux autres, c'eft-a-dire, Ia plus honorable, paree qu'il étoit revêtu de la dignité canfulaire.

Ils pafsèrent trois jours dans cette fittiation , occupés a former le plan de leur ligue. Le fond des articles fut qu'ils poflederoient tous trois pendant cinq ans Ie pouvoir fuprême, avec le ritre de triumvirs, pour fixer folidement letat de la république ; que dans toutes les afTaires ils agiroient conjointement 5 qu'ils ne confulteroient que leur inclination Sc leur volonté'dans ia nomination des magiftrats de Rome Sc des gouverneurs de provinces ; qu'Ocïave gouverneroit particulièrement 1'Afrique , la Sicile , la Sardaigne , Sc les autres iles de la Méditerranée ; que Lepilus auroit 1'Lfpagne avec la Gaule Narbonnoife; Antoine les deux autres Gaules de 1'un 8c de