Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Entre autres maximes, dont le gouvernement russe ne s'est jamais départi, il faut remarquer celle-ci: Entretenir des intelligences clandestines dans lespayscirconvoisins ,yfomenter des troubles ,y créer des factions, et surtout attirer et sapproprier des trattres et des mécontens , pour s'en serpir dans Voccasion. Voila pourquoi Sahli-Khan fut retenu malgré lui a Astracan.

Indigné du meurtre impuni de son frère , et peu satisfait de la manière dont on 1'avoit traité lui-même , il voulut, au bout de quelque tems, retourner en Perse , soit pour y former un nouveau parti, soit pour s'y raccommoder avec Méhémet; mais on le retint, comme un instrument dont on pouvoit tot ou tard avoir besom. On attendoit une occasion : elle se présenta.

Méhémet-Kban ayant soumis toute la Perse, et la fuite de ses frères 1'ayant laissé maltre des bords de la Caspienne et des pro vinces adjacentes , il parut enfin en Georgië, alatête d'une armee formidable.

Sluiten