Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

apparente, elles arrivent au même réfultar.

, Mais dans Kon & 1'autre cas, on eft obligé d'avouer que les moyens du fommeil font en grand nombre, & que nous ne fommes point en état den déterminer la nature ni la quantité.

Cette confidération fuffit fans doute pour écarter 1'invraifemblance du fommeil qui réfulte de 1'attouchement magnétique.

Ce moyen, qui paroit, au premier afpeil, fi étrange, perd beaucoup de fon merveilleux, quand on le compare a d'autres bien plus ctranges, dont on ne peut nier la certitude, tels que ceux dont je viens de parler.

L'efficacité du toucher pour Ia produclion du fommeil, femble d'ailleurs une conféquence néceffaire d'une loi générale de Ia nature , qui a voulu que les cinq fens ferviflent d'introduótion au fommeil ; fi le toucher ne Ie produifoit pas, ce feroit le feul fens qui manqueroit de cette propriété.

En effet, fi nous jetons un coup-d'ceil fur.lWje, ïodorat , la vut, & le goüt, nous y verrons autant de conducteurs du fommeil. Pevfonne ne niera que Yoreille ne foit une voie trés - efïkace au fommeil : le bruit d'un moulin , le murmure d'un ruifteau, le jailliflement

Sluiten