is toegevoegd aan uw favorieten.

La falsification des médicaments dévoilée.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

428 Traité sur la Falsificatioït

On la falfifie, tant pour lui donner plus de blan, cheur que pour qu'elle revienne a meilleur marché , avec de 1'amidon : quoique cette fraude n'eft point nuifible comme beaucoup d'autres falfifications, cela n'empêche point que 1'acheteur ne foit trompé.

CettePateeftadouciffante, elle empate leshumeurs acres qui tombent fur la poitrine, elle calme la toux & pourrit le rhume. On en met fondre un petit morceau dans la bouche.

Onguents et Emplatres. La feule chofe en quoi ils différent eft leur confiftence & folidité : ils font compofcs les uns & les autres de matières graiffeufes, de gommes, de réfines, de poudres , & de diffèrentes chaux de plomb.

Des perfonnes de mauvaife foi font les Emplatres, ainfi que les Onguents, avec les matières les plus communes, & laiffent dehors celles qui font les plus chères, ou ne les y ajoiitent que pour autant qu'elles leurs peuvent donner la couleur & 1'odeur : cette fraude eft d'autant plus difficile a reconnoitre qu'il entre un plus grand nombre de matière dans leurs compofitions.

Ce qu'on nomme Gngucnt Rofat n'eft que du fain-doux qu'on a lavé avec de l'eau de Rcfe;