is toegevoegd aan uw favorieten.

Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dUrbain Grandier. ifj II crue cependant devoir faire un dernier effort, pour rappeller fes jnges aux fentimens de 1'équité. II leur adrefla un difcours , fous le titre de fins & concluftons abfolutoires , dans le préambule duquel il paraphrafa, avec beaucoup d'énergie , le pfeaume 82 , fur le devoir des juges. Toute fon éloquencefut inutile ; il eut, pour toute réponfe , une fentence de 1'évêque, en forme de décret, datée de fa maifon de DifTai , le 1 o aoüt 16 3 4, portant, que les religieufes Vrfulines de Loudun ó' les filles feculïeres étoient véritabltmcnt travaillées des démons , & poffédées par les malins efprits. Elle fut fignifiée a 1'accufé , avec 1'avis de quatre docleurs de forbonne, qui avoient décidé de même. Le mémoire fur lequel ils avoient donné leut décilion, portoit que les religieufes avoient été enlevées de terre a. la hauteur de deux pieds; & qu'étant couchées tout de leur long par terre , elles s'étoient relevées fans le fecours ni de leurs pieds, ni de leurs mains,, 8c fans plier le corps. Ces prodiges s'étoient apparemment opérés en fecretj car on n'en trouve le récit nulle part. On voit bien que la fupérieure a eflayé, plufieurs fois de faire croire qu'elle