is toegevoegd aan uw favorieten.

Causes célèbres et intéressantes, avec les jugemens qui les ont décidées.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

' fa maternttè&c. ^qf

fxpédié e» très-bonne forrae, prouve? quAnne. Defplaces eft la marreine elle ne peut done pas être la mère. IL eft conftant, pareet acte, & par les; informations.refpeótives, que I'enfant eft né le i8 aoüt 1654^ qu'il a été baptifé le 30. II n'y a donc que deux jours d'intervalle entre ces deux événements. La mère étoit donc au lit, pendant que la marreine étoit al'églife.

Si ces circonftances établiffent clai» rement que c'eft la femme d'Afpremont qui eft. la coupable, le même fait fe prouve encore plus clairement par les dates de la procédure faite poftérieurement a celle du bailliage du palais j qui xi'eft autre chofe qu'une récrimination de la part d'une coupable accufée.

D''Afpremont prétendoit, a la vérité,', avoir fait une dénonciation pardevant un commiifaire , lix femaines avant la plainte rendue par Rigal,. devant le lieutenanrgénéral du bailliage dupalais* • Mais qui eft-ce qui 1'avoit induit a. faire cette déclaration , dans un tems. oü il n'étoit nullement qüeftion de 1'accouchement clandeftin de fa femme dans un tems oü il devoit 1'igno*. ter , oü il 1'ignoroit certainement ? Sotfc mariage étoit poftécieur a lanauTan.es?