Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Robert comte d'Artois. 3 furvécut a fonpère, & prétendic qu'elle devoit héricer du comté d'Arcois , a 1'exclufion de Robert 111, fon neven , enfant de Philippe. Elle fondoit fa prétention fur la coutume du pays ou la repréfentation n'a point lieu.

La repréfentation, en terme de jurifprudence, eft 1'image préfente d'une perfonne qui n'eft plus ; c'eft a clire , que Ia perfonne que la loi place au lieu du défunr , exerce tous les droits qu'il exerceroit, s'il ctoic encore vivant. La maifon d'Arcois , telle qu'elle étoit alors , fervira a.donner. une idéé claire de cetre fiétion légale.

Philippe , fils de Robert II, éroit more avant fon père, & avoit laufe pour héritier , Robert III, fon fils. Si la repréfentation eut eu lieu en Artois, lorfque Robert /ƒ mourut, Robert /ƒƒ, comme prfinanc la place de Philippe, fon père, Sc comme le repréfentant, auroic- concoura , avec AJathilde, fa tante , dans le partage de la fucceilion de fon aïeul, & auroit même eu , fur elle , tous les avantages que les males ont fur les filles ; enforte que le comté d'Arcois lui auroit apparrenu , paree que , repréfentant un male, il auroic eu tous les droits de celui qu'il repréfentoit. A ij'

Sluiten