Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

g£ LU C I E;;

roauvaifes nonvelles. Il n'y a pas moyen de fe fiches avec un homme comme cela; on lui donne des dém_rntis, c'eft doux , c'eft tranquille; j'enrage.... Ah, doublé firmament! je ne fuis pas plus avancé qu'avant de.lui parler. M. de Fontreuil mourra de Chagrin, li le 'Maitre de ce butor.-la nous enleve Mlle. Lucie. Nqus 1'enleverJe ne le fonffrirai pas... il ne 1'époufeVa pas.... non; c'eft dans ma tête; quand le diable s'en uiêleroit, elle nous reftera; Ah ! vous voila, Monfieur?

SCÈNE XIII.

GERMAIN, FRANCOEUR. Germain.'

AS-tu vu le Valet de Mr. de S. FleariiTe ? on dit qu'il eft arrivé.

FraNcoeu-R Oui, je 1'ai vu, je lui ai parlé, gut plus eft. Germain.

Eh bien.

F R a 'N "c 'o. E u r. Eh bien, il ne m'a pas dit un met de ce que je voulois favoir. C'eft nu anlmal; il eft .vrai qne je ni'y fuis mal pris; je 1'ai srrangA autï....'*;if jë !*r.i vpoufle comme il faut; mais ion , cela n'eft pa* lërfóle 11 n'y a

rien i faire avec ces gcns-la.

G b n m a i .m;

Ah! qu'a-tu feit.'je trernbJe ga* ar. zcle mal entendd ne t'ait fait tout gixr.

Franc o k vj-.

Ne craigncr. r:cn. Eh bien,. ]ea' idéés en queftioh? avez-vous combine tout eek?

G e r m a 't n.

Toot eft prévu ;il faut que je meure, ou que j'épnuTe' Lucie ; il faut que S. FleuriÜe..m£ la..céde , ou'qu'iL m'óte la vie.

F R a N c 0 e, u r. II fe'i ici dans une heure, vous pouvez vous arranger lirrielfns d'a-bord.- ; LJ 3 O O H .'. 8 Germain, avec beaucoup d'exprejfion. Touc eft arrangé. Lucie d'ok ne pas tarder a fe rendre ^ ici; 1

Sluiten