is toegevoegd aan uw favorieten.

Essai sur les accusations intentées aux templiers, et sur le secret de cet ordre; avec une dissertation sur l'origine de la franc-maçonnerie.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

■7<5 ESSAI SUR EES ACCUSATIONS

Toccafion d'une coutume fi bifarre au premier afpeét, il eft a propos de faire les obfervations fuivantes.

II eft trés - poflible que quelques indïvidus aient favorifé des abus de 1'efpece de ceux que 1'accufation précédente fait •foupcpnner. Mais dans ce cas il ne faudra point rejeter fur 1'Ordre entier la turpitude de quelques membres ifolés; malheureux fruit de la corruption totale des moeurs dans ce fiecle de ténebres; corruption dont 1'hiftoire nous fourniroit des traits frappans, s'il étoit néceffaire ou convenable de les rapporter ici.

Cependant, les différens aveux des accufés prouvent, que ces baifers qui nous paroiffent indécens , étoient fort communs dans les profefiions fecretes, de fajon qu'il ne faut pas les attribuer uniquement a quelques individus. Voici mes conjeftures fur cette matiere.

Le leéteur fe fouviendra, que 1'Ordre du Temple avoit plufieurs profefiions différentes; a commencer par la feconde elles devenoient toutes fort fecrete?:

des Templiers étant au fond les mêmes , va. rioient cependant dans quelquespetits acceiToires, qui dépendoient peut-être .de la volouté da <Jrand- maitre.