Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(4)

partïe de fa fortune k fimplifier Ia machine a feu des Anglois, puis exécuta celle mife en CEUvre a Ia cascade du chateau iinpénal de Schombrun. Lorsque le Comte & la Comteffe du Nord fe rendirent a Vienne, 1'empereur, qui defiroit fatisfaire la curiofité de ces illuftres étrangers, crue leur préfënter un fpeéiacle capable de les amufer en engageant le gentilhomme hongrois de rétabür ïbn automate qu'il avoit abandonné , & qu'iT qualifioit de bagatelle. Pour mieux en expo'er la conformation & lituation extérieure dont on a dé ja parlé, il faut revenir fur ce qu'on a dit.

L'automate eft fixé , ainfi que le fiege fur lequel il eft placé, a uue armoire qui a trois pieds & demi de large, deux pieds de profondeur, deux pieds & demi de hatit, & porté fur quatre roulettes par le moyen desquelles elle eft mue a volonté. On a déjil dit que cette armoire ou commode s'ouvre avant la partie & peut-étre examinée par tous les fpectateurs; on voit tout4-la-fois l'automate a nud, ayant les ■vêtemens retrouO'és ; on détaille les leviers , rouages, cylindres & autres pieces qui le font ragir.

Lorsque la partie commence , l'automate a le trait. L'inventeur eft a cóté yle lui a fa gauiChe, & quand il doit-jouer, il pafle a fa droite. Si rautomate prend quelque pieee, l'inventeur les va porter dans une boete placde, k

Sluiten