Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et Sophie.

=39

toujours un grand bien par le mal que je ne fais pas parmi mes femblables, je poiuvois a mes befoins en pourvoyant aux leurs, je les fers fans ja. mais leur nuire, je leur donne 1'exemple d'être heureux & bons fans foins & fans peine: j'ai répudié mon patrimonie, & je vis 5 je ne fais rien d'injufte, & je vis; je ne demande point 1'aumóne, & je vis- Je fuis donc utile aux autres en proportion de ma fubfiftance: car les hommes ne donnent rien pour rien.

.Comme je n'emreprends pas 1'hifloire de mes vo\ages, je paffe tout ce qui n'eft qu'événemenr. J'atrive a Marfeilie: pour fuivre toujours la même direction je m'embarque pour Naples; il s'agit de payer mon paflage; vous y aviez pourvu en me faifant apprendre la manoeuvre: elle n'eft pas plus difficile fur la Méditerranée que fur 1'Océan, quelques mots changés en font toute la différence. Je me fais matelot. Le capitaine du batiment, efpece de patron renforcé, étoit un renégat qui s'étoit rapatrté. 11 avoit été pris depuis lors par les cor. faires & difoit s'étre échappé de leurs mains fans avoir été reoonnu. Des marchands Napolitains lui avoient confié un autre vaiffeau & il faifoit fa feconde courfe depuis ce rétabliflement. II contoit fa vie a qui vouloit 1'entendre, &. favoit fi bien fe faire valoir qu'en amufant il donnoit de la confiance. Ses goüts étoient auffi bizarres que fes aventures. 11 ne fongeoit qu'a divertir fon équipage: il avoit fur fon bord deux méchans piertiers qu'il

Sluiten