is toegevoegd aan uw favorieten.

Recueil des actes diplomatiques concernant la négociation du Lord Malmesbury avec le gouvernement de la république françoise.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

83

"verroit fe faire garantir d'avance la possession "despays que leur ambition dévore; on auroit "la clef de toutes les injustices, de toutes les "infidélités qui ont déshonoré la politique; et "on verroit, que ces injustices et ces infidé"lités font presque toutes produices par la "malheureusefacilité qu'on trouve afaire des "traitésfecrets— eet usage est contraire aux "régies de la politique qui fe propose de faire i'le bonheur des peuples; il blesse les principes du Droit des Gens — il feroit bien "digne de la fagesse des gouvernements, d'en "profcrire fufage de l'Europe entiere" &c. &c.

Ce beau morceau de fancienne politique et de la fcience des Etats, qui regnoit dans les deliberations des fondateurs de la vraie liberté de la France, explique en même tems l'esprit des Traités fur lesquels s'appuye le Cabinet du Luxembourg, Nous fommes ipcapables de concévoir fes obligations, autant que nous ignorons les articles fecrets avec la Prusse, 1'Espagne, la Sardaigne la Hesse &c. &c. Mais toujours les peuples F 2 doi-