Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 242 )

s'eft transportë récemment h Ia manufaéture Royale des papiers peints du Sr. Rêveillon \ établiffement le plus confidérable & le plus complet qu'il y ait en ce genre.

Le même jour, après avoir été aux prifons de 1'hótel de la force, Mr. de Calonne a examiné dans le plus grand détail Pat-télier de fttature en foie du Sr. Villers, ainfi que Ja maifon d'afïbeiation , dont 1'objet eft de perfeciionner les gazes.

Cette branche capitale de notre commerce a commencé de fieurir en France fous HenrilV. ElleJ avoit été négligée & reprend unq nouvelle vie par les encouragemens qu'elle re^oit. JSIous avoos des foies parfaites en France; notre apprêt eft fupérieur, aucune pation ne 1'emporte fur nous pour I'élcg ince des deffins. La fineffe & 1'égalité du filé deftiné aux gazes nous man'quoient: c'eft a quoi s'occupe la maifon d'affociation. Les pioulins du Sr. Villers y ont été adoptés & ont produit une foie plus.belle, plus écla. tanteen blaucheur, plus fine & auffi forte que la foie venue de la Chine. Cette foie, en outre, proveuoit de cocons de vers élevés h Paris. Mr. de Calonne les a préfentés pu Roi, & la Reine a déclaré que déformais elle ne porteroit plqs que des gazes francoife?.

Mr, le Controleur eft allé voir encore & CJignancour, chez le $r.Granchert les ou-r VfÖgeg quj s'y fpqt en acier poli, & i l a.

Sluiten