is toegevoegd aan je favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome trentième. Deuxième division de la première classe, contenant les voyages imaginaires merveilleux.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ijS Le Voyage

peut-être faute d'ongles , dit Valfaint. Oh! point, répondit Charlot; je vous réponds que mon ami en a toujours eu de fort bons & de fort longs. Mais voici le bon de 1'aventure , continuat-il; pour aller au bourg oü ils alloient, quand on y va de notre village , il faut paffer a travers un petit bois; & comme c'étoit au commencement de 1'été , ce bois étoit tout-a-fait agréable. Que voila, dit madame Dubois a fon compagnon, un bois de bonne mine ! Je fuis laffe; entrons-y pour nous repofer un peu.Volontiers , répondit mon ami, pourvu que vous me promettiez de ne plus me pincer. Tu es fou , lui repartit-eüe en le tutoyant comme vous voyez; mais je t'affure que je ne te pincerai plus. En difant cela, elle s'enfoncoit avec lui dans le bois.

Quand ils furent éloignés du chemin d'une portée de piftolet, ils s'allirent 1'un a cöté de 1'autre , a 1'ombre d'une tauffe de feuillage d'arbres.

Approche - toi davantage de moi , mon ami , dit Ifabeau a mon ami , & me dis quelque chofe de joli qui me faffe rire. Parbleu , madame Dubois, répondit le garcon, choqué de fa propofition , fuis-je un bateleur pour vous faire rire comme cela a bouche que