is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome trent-unième. Seconde classe, contenant les songes & visions.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

9* L E S O N G E

eflre pour combattre avec fuccès une paffion qui vous déshonore.

Le grand monde ne vous convient point tant que la folitude. C'eft-la que vous devriez cultiver votre efprit, vous efforcer de devenir encore plus habile & plus honnête homme, travailler a votre falut, & augmenter par votre fageffe, &par de belles & bonnes ceuvres, Tef. time dont on eft déja prévenu en votre faveur. Vous pourriez dans un charmant bocage, ou dans quelqu'autre lieu champêtre, jouir plus tran« quillement de la douce compagnie des Mufes, que dans les villes oü les affaires & la fociété ne donnent prefque pas le tems de s'appliquer a la vertu. Les neuf favantes fceurs ne vous abandonneroient point dans votre retraite. Leurs beautés font divines; elles vous feroient aifément oublier toutes les autres. Vous n'en feriez ni moqué, ni baffoué, ni trahi. Elles Vous carefferoient & vous fuivroient par-tout avec une fidélité inviolable. Elles ne vous romproient point la tête jour & nuit de mille faclaifes ; ne vous entretiendroient point des. affaires du tiers & du quart qui n'ont aucun rapport aux vötres, & dont le récit vous ennuie plus fouvent qu'il ne vous divertit. Elles vous laifteroient dormir en repos , & ne Vous demanderoient point d'argent pour payer leurs,