is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques. [...] Tome trent-unième. Seconde classe, contenant les songes & visions.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ÏOi L E S O N G E

Laifle-moi nourrir ma langueur Et ne viens plus troubler le repos de mon cceur;

Ce même amant lui envoya un jour un panier de fruits, avec ce madrigal.

Vous , êtes jeune Iris , au plus beau de vos ans : On vous donne des fleurs : on vous dit des fleurettes; Enfin, vous jouiflez d'un aimable printems : Mais foyez pour moi feul moins fiére que vous n'êtes : L'amour n'a point de fruits fi doux, Qui ne foient réfervés pour vous.

Elle prenoit en ce tems - la du lait d'aneffe. Ce préfent lui étant inutile, elle le renvoya par le même porteur, avec ces vers qu'elle fit fur le champ.

En vain , par le vouloir des dieux

Vertumne s'unit a Pomone :

En vain , de eet hymen heureux Les enfans chez Tircis abondent cette antomne; Je ne puis les gouter ces fruits déiicieux : Efculape en courroux m'en interdit 1'ufage: Ainfi l'amour en vain a mes jeunes defirs Offre de cent bergers les voeux & les foupirs.'

Hélas ! par malheur je fuis fage , Je n'ofe de l'amour gouter les doux plaifirs. Languiffante a demi , ni prude ni coquette, .Ne mangeant point de fruits, je me pare de fleurs , Et des fruits de l'amour refufant les douceurs, Je me permets au moins d ecouter la fleurette.