is toegevoegd aan uw favorieten.

Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques [...]. Tome second. Première division de la première classe, contenant les voyages imaginaires romanesques.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

440 LÉS AVENTt7R.ES

c'étoit a plus.de cent milles de ce village, Sc qae les gens du pays étoient accoutumés a porten jeur idole par toute la nation. Eh bien ! « lui » répondis-je , il faut donc que 1'idole foit punie » elle-même de ce meurtre , & elle le fera, fi le » ciel me lailfe vivre feulement jufqu'a demain » matin ».

Me voyant abfolument déterminé a fuivre ma réfolution , il me dit que je ne 1'exécuterois pas feul, qu'il me fuivroit, & qu'il prendroit pour troifième un de fes compatriotes , fort brave homme ; il fe nommoit le capitaine Ricardfon , Sc m'affuroit qu'il k'avoit pas moins d'horreur que moi, pour des coutumes auffi diaboliques que celles 'des Tartares. 11 1'amena, & je lui fis un détail de ce que j'avois vu, & de mon projet. La-deffus nous réfolumes d'y aller feulement nous trois , puifque mon affocié, a qui j en avois fait la propofition, n'avoit pas trouvé a propos d'être de la partie. II m'avoit dit qu'il feroit toujours pret d me feconder, quand il s'aguoit de défendre ma vie; mais qu'une pareille avenrure n'étoit nullement de fon goüt. Nous ne dcvions donc êtte que nous trois, Sc mon valet; & nous primes la réfolution de n'exécuter notre entreprife qu a minuic, & de nous y prendre avec toute Ia prccaution Sc avec tout le feeree imaginables.