Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

GULLIVEK. 35

encore quelques queftions, auxquelles je répondis judicieufement & avec grace; en forte que , paroiffant content de mon efprit, de ma figure , & de mes manières , il m'accorda Ia place que je lui demandois. Ma joie fut extreme, fur-tout le jour que nous levames 1'ancre, qui fut le 3 o&obre 1714.

Je m'appliquai d'abord a gagner les bonnes graces du capitaine & de tous les officiers, & a m'acquérir 1'eftime de tout 1'e'quipage. Quoique la figure d'un homme ne dovve être naturellement confidérée que par les femmes, il eft certain néanmoins qu'un jeune homme beau & bien fait plaxt généralement a tout le monde , lorfque les qualités de 1'ame re'pon'dent a celles du corps, & qu'il a de l'efprit & de la vertu. Je ne fais fi 1'on trouva en moi eet heureux aflortiment, & fi mon ex;érieur avantageux ne contribua pas autant a me faire aimer, que ma fageffe, mes manières pofies, & mon humeur douce , égale & complaifante. Le capitaine Harington me témoignoit en toute occafion de feftime & de l'amitié.. Mon application .& mon zèle par rapport a mon emploi, la facilité avec laquelle j'apprenois le pilotage , les raifonnemens fenfés que je faifois fur différentes matières , ma conduite prudente & circonfpeae, & le courage que

Gij

Sluiten