Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

V O LANS, 2^

deflinépour moi. Or, tput le palais eft "taillé dans le roe ; quoiqu'il y ait fort loin de lentrée de 1'appartement de Tafpi, k 1'entrée du mien , mon ht fe trouve tout proche d'un autre qui depend de fon appartement. A la vérité, la léparanoneft de pierre; mais foit qu'elle n'ait pas beaucoup d'épaiffeur, ou qu'il fe trouve dans le rocher quelques crevaffes que je n'ai pas encore pu découvrir, je puis entendre , mot pour mot, tout ce que 1'on dit de 1'autre cote. C'eft dans ie tems qu'ils font enfemble au lit,que j'ai entendu tout ce que je viens de vous déclarer. N'en parlez point davantage, lui dis-je, & laiffez-moi faire,

Dans Ie moment le meffager revint avec Ma.eck. Nous nous arrangeames enfemble, & je Ie pns k mon fervice.

J'allai me coucher comme k I'ordinaire; mais Ibftoire de Nafgig m'occupoit tellement, que je ne pus fermer 1'oeil de la nuit. Cependant j'é. tois refolu d'être mieux infermé , avant que d'en parler au roi. Le lendemain, dés que je fus levé , ie roi vint dans ma chambre appuyéfurl'épaule °e Barbarfa,&me dit qu'il venoit d'apprendre Parun expres Ia révolte de Gavingrunt. Pierre

"etr^ff V7V°^ez ^onarqueaccablé' de tnfteffe,un homme abfolument ruiné.Grand

Sluiten