Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

t6ji.

Le Pri; ci ó'ürange proclamé JtPthoudcr de . iolland & è- Zeelan-. df.

Valkeni'r.T, tjl. f i J8.

i

I ( I k

1

i < t i c

Valkenier.\, ^ •Xy/ags. f J17. *2

S}8 Ré VOL TE S POPULAIRES.

, Mais avant qu'Arafterdara s'avancat a ce point, les efR.rts qu'elle avait faits pour le Prince d'Orange navaient pas été lans fuccès, Les Etats-Généraux , fuivant 1'impulflon de la Hollande, comin^ncerent par réfoudre de ,lui déferer Ie droit que fes ancêtres avaient 2xercé.( Et le quatre du mois de juin, a 4 heures, Guillaume Henn, Prince d'Orange & de Nasfau fut proclamé folemnellement Stathouder, Capitaine & Amiral-Général de Holhnde. _ Onze Députés des Etats de la Province furent envoyés au Prince qui fe trouvait alors au Camp devant Bodegrave : Ce Prince adroit & "itiimulé ne manqua pas dans cette sccafion, de marquer route la délicatesfe ju il croyait avoir befoin d'étaler: fon ireraier foin futdedemander fion 1'avait lé'penfé du ferment qu'il avait prêté •n acceptant la charge de Capitaine-jénéral i Lorsqu'il fut qu'on avait )it cette précaution, il promit de déendre le pays, de rétablir la tran[uihté dans les villes & de s'acquiter de toutes les obligations afFeétées la charge. En conféquence les Etats e Hollande engagerent les Etats-Gé-

■é/^x,iJdéc,^rT-r le prince Capitaine rénéral de 1'Union , c'eft-a dire des •méés es Campagne & des troupes

Sluiten