is toegevoegd aan uw favorieten.

Tableau de l'histoire générale des Provinces-Unies.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

paix iPUtncht. 22 f'

ifu'avec les autres Miniftres des'puiffan:, eCs étranjtcres *, mais fous prétexte que - lés Francais ne ctierchaient k 'négocier dans le cceurde la Hoilande que pour être k'portee d'y élever des divilions parmi le peupié, on propofa Anvers ou Bru-xelles. Les Frangais ne poüvant fupporter Pidee de ■ négocier le détronement dc Philippe'. V dans une Ville dé fesEtats, demanderent une autre place pour I cónférer. Ils propofaient Breda ou Bergop - Zoom; mais on ne voulut par même leur accorder cette petite fatisfaclion. On ehoifit Geertruidenberg, ville écar1rtöe', oü'les.rcponlësferaiéric.long-temsac| téndües, - place fermëé oü quoi ce foit ne pouvait entrer,-fans que 1'Etat eh ! eüt auffitót'avis.'

Le Maréchal d'Uxellcs & PAbbédeJ • Folignac arriverent au Mocrdyfe le 9 de I Mars 1710. Mrs. BuyS & Van der Dus-1 fen que les Etats avaient nönïmés pour cónférer avec eux, -les ailerént prendre dans un Yacht, & leur propoferent fériéufemént dc "tenir les 'conferences dans i cette maifon fiottante; mais les Frangais voyant qu'on ne leur própofait des coni fërences fur Peau que pour les 'tenir éï loignés de toute correspondance, voulurent aller, fur terre.

Les Alliés ne voulaient pas qü'un Prince Frangais ■ devint fi puiflanc dans le votfiK 3

'Bffoire du tongres ^ rUtrecht.,

Torcy II. %

lonféren-tl es tkGeerruidea»-rS" ' ^ . '