Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Mix ''d'Ütrecht'." éïty

ia Monarchie d'Espagne & de; Indes, en lui laiffant le foin d'employer feul les moyens, ou de perfuafións, ou de contrainee, quel • des deux il trouverai't le plus efficace, pour mettre actueilément 1'Archiduc en poffesfion de fes Eftats, dans 1'efpace de deux mois.

Un desaveu fi formel detoute la conduite paffee &-de toutes les demandes faites de la part des Alliés, .ausfi bien que le refus de tout ce qui était posfible de-la nótre, marquent afiez Monfieur, un deffein formé de rompre toute nt> gociation.

Pour avoir ia réponfe du Roi nótre Maitre k ces nouvclles demandes jusqu'a préfent inouies, & dont 1'accompliffement elt hors de fon pouvoir, il était inutile de nous donner le terme de quinze jours. -

II y a longtems que S. M. a fait connaitre, qu'elle accorderait pour le bien d'une paix dénnitive & füre, les conditions dont 1'execution dépendra d'elle; mais elle me-promettta jamais ce qu'elle fgait lui être imposfible d'exércuter. Si toute efpérance de parvenir k la Paix lui eft ótéé par 1'injuftice 6c Pobftination de fes ennemis, alors fe confjant'k la proteclion de Dieu, qui fgait humilier, quand il lui plait, ceux qu'une profpérité inesperée éleve, & ®ui -ne content pour rien les malheurs K? .

17IO.

Sluiten