Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4 . ~ Lettres

Le monde devient pour moi un vrai féjour de délices & la vie une fource de bonheur par Ia connouTance des hommes d'un mérite auflï éminent que mon Fuesfly; & dans les plus grandes affli&ions je defïrerai encore de vivre pour connoitre face a face un tel Ami. En attendant je me figure fon portrait, & je deviens le créateur de fa perfonne par 1'idée de ce qu'il y a de plus parfait & de plus eftimable au monde, pour tendre mes bras vers lui. Ceft dans cette contemplation que j'embraflè le divin Ami, & que je fuis pour la vie.

L E T T R E I I,

Au meme.

Rome, le 5 Aout

J'ai répondu fous 1'enveloppe de M. Wille a votre lettre , que j'ai ferré contre mon cceur & contre ma bouche. Cette voie efl; néanmoins trop longue; je me fervirai donc de celle du Nonce du Pape en Suiflê, & mes lettres partiront dorénavant dans le paquet du Cardinal Archinto audit Nonce; & je pourrai recevoir de même par cette voie vos réponfes, que vous pourrez m'adreiïer fous une enveloppe a M, Winckelmann 3 Biblio-

Sluiten