Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

54 Lettres

A M. L. USTERI.

LETTRE I.

Rome, U 2/^Février lj6l.

J'a i été charmé d'apprendre que vous étiez arrivé en bonne fanté. Vous n avez point trouvé, a ce qu'il meparoJt, le temple d'Apollon a Terracine. Ce n'eft pas 1'églife, mais ce font, du cóté droit de la grande rue , de grandes colonnes de marbre blanc, qui portent fur un foubaffement pareillemenr d'un marbre très-blanc. L'aquéduc dont vous me parlez fe trouve prés du fleuve Liris, appellé aujourd'hui Ie Garigliano, & fervoitaporter de 1'eau dans la ville de Minturans, dont vous avez vu les ruines. Ceft dans le marais qui fe trouvoit proche de cette ville que fe cacha Marius pour fe dérober a la pourfuite de fes ennemis. II y a une diflertation fur le théatre de Capoue par le favant Chanoine Mazocchi. Vous n'avez qu a nommer le Cardinal Paflionei pour être bienrecu de lui; mais c'eft un homme de quatre-vingts ans. Vous pouvez aller trouver auffi un autre Grec, mais qui eft un archi-pédant, au Séminaire de St Janvier : c'eft le profeiTeur Dom.

Sluiten