is toegevoegd aan je favorieten.

Le voyageur dans les Pays-Bas autrichiens, ou Lettres sur l'état actuel de ces pays.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

;S3# Le Voyageur .tinnes , fupprima tous leurs privileges &: ■-cxigca d'eux 1200000 écus , '& pour' perpétuer leur honte, il ordonna qu'a 1'a-■ venir les magiftratsdeGand marchcroient, t dans'toutes les proceffions & autres cérémonies publiques,la corde au cou en fig_ . 11e d'amende honorable perpétuelle. Vous croyez bien, Monfieur, que cela ne fubïifte plus. Les magiftrats de Gand portent ;aujourd'hui fur leur robe du-cöté & fur 1'épaule gaucheune bande de velour large de quatre doigts;ce cordon eft houppé defoye, &de mauvaisplaifans difent qu'il eft le re.préfentatif de cette fatale corde que leur fit porter Charles-Quint. Ce prince avoit d'autant plus lieu d'être irrité contre les Gantois que la reine de Hongrie, gouvernante des Pays - Bas , leur avoit offert idc foumettre au jugement ou du confeil privé , ou du grand confeil de Malines les ■.demandes qu'ils faifoient a 1'empereur.

Le monaftere des Chartreux étant du nombre des maifons réligieufes de cette ïKlic dont 1'cmpereur a ordunné la fu.p-