Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ziz Les Couetisannes,

la courtifanne , femble nous indiquer qu'il vécut dans un tems peu éloigné de celui dont il parle, & que dès-Iors il eft plus ancien que Lucien , qUi a tiré de ces lettres le fujet de quantité de fes dialogues.

(n) Théophrafle. Alciphron, en citant »ci ce philofophe, fe trouve d'accord avec Diogène-Laerce, qui dans la vie de Théophrafte, dit que ce fut un homme trés-prudent , qui avoit élevé Ménandre le comique. Ce qu'il rapporte fur L'autorité de Pamphila, dans le 3oe livre de fes commentaires.

(12) Nousfommes de la race du dleu, tkc. les Athéniens regardoient Apollon comme le chef de la familie dont ils defcendoient, paree qu'ils rapportoient leur origine a Ion , fils d'Apollon & de Créufe , du nom duquel ils avoient été d'abord appellés Ioniens. Platon , au livre 4 de la République , dit que lorfqu'il eft queftion de loix qui regardent le culte des dieux tk les cérémonies facrées, il faut confulter Apollon a Delphes, paree que ces connoiflances font au-deffus de la i portée des hommes. « Nous ne favons rien , \ 9> dit-il, fur des objets aufii relevés, & Jorf-

Sluiten