is toegevoegd aan uw favorieten.

Maandschrift van het Centraal Bureau voor de Statistiek = Revue mensuelle du Bureau Central de Statistique du Royaume des Pays-Bas, jrg 6, 1911, no 6, 30-06-1911

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Tapissiers. La situation favorable s'est maintenue. Dans quelques communes les occupations ont diminué un peu, mais dans d'autres elles ont encore augmenté. Pas de chömage.

Sonneurs et terrassiers. D'une part 1'activité a été satisfaisante, mais de 1'autre on s'est plaint d'un manque de travail et de chömage.

Tailleurs de pierre. Quoique le travail ait légèrement baissé, le métier s'est encore trouvé dans de bonnes conditions. Le chömage a été insignifiant.

Scieurs de bois. L'activité a été normale. II n'y a qu'un seul rapport qui se soit encore plaint de ralentissement et le chömage ne se fait plus sentir.

Ebénistes. La situation est restée trés satisfaisante. On n'a presque nulle part manqué de travail et il n'y a pas eu de chömeurs.

Vanniers. Le travail a continué a s'améliorer, ainsi la situation a été presque partout normale. Pas de chömage.

Industries de Vhabillement. Grace au beau temps l'activité s'est encore accentuée. Dans beaucoup de communes la demande a surpassé 1'offre et le chömage a été presque nul.

Chapeaux et casquettes. Quoique l'activité ait diminué par ci par la, la situation générale est restée favorable. Pas de chömage.

Blanchisseries. La saison et le beau temps ont amené presque partout une abondance de travail. Pas de chömage.

Industrie de la chaussure. Les occupations ont encore augmenté, ainsi le métier se trouve dans une situation trés satisfaisante. Seulement dans les centres industriels du Brabant-septentrional on s'est plaint par ci par la d'un léger manque de travail et d'un léger chömage.

Selleries. La situation a été satisfaisante et un peu meilleure qu'en avril. Le chömage a été 4 peu prés nul.

Tanneries. On a bénéficié d'une légère reprise, ainsi la plupart des villes ont eu un travail régulier. Cependant quelques-unes ont encore éprouvé un manque de travail. Pas de chömage.

Exploitation des mines de houille. La situation est restée satisfaisante. Pas de chömage.

Industries des métaux. Les métiers se sont encore trouvés dans de trés bonnes conditions. Le chömage est resté insignifiant.

Forges. Seules quelques villes ont eu peu de travail; pour le reste l'activité a été satisfaisante. Pas de chömage.

Fabriqu.es de machines. La situation a été trés favorable. La plupart des communes ont bénéficié d'un travail abondant. On n'a presque nulle part recpnnu du ralentissement et il n'y a pas eu de chömeurs.

Construction de navires. L'activité est restée généralement satisfaisante. Quoique le travail se soit légèrement ralenti par ci par la, on n'a pas encore compté de chömeurs.

Industries textiles. La situation a été moins favorable qu'aux mois précédents. Les occupations ont diminué et presque nulle part on n'a plus bénéficié d'un travail abondant. Quelques communes ont même éprouvé du chömage.

Minoteries. II y a eu moins d'activité qu'en avril. Beaucoup de rapports se sont plaints d un manque de travail et seuls quelques-uns ont encore mentionné une situation favorable. Par ci par la on a compté des chömeurs.

Boulangeries. Le métier s'est trouvé dans de bonnes conditions, grace a la cherté et h la mauvaise qualité des pommes de terre. Le chömage a été presque nul.

Confiseries. Dans Ia plupart des villes la situation a été normale, mais dans quelques-unes on a éprouvé un léger manque de travail. Le chömage s'est fait sentir seulement a Amsterdam et a Rotterdam.

Boucheries. Le métier souffre continuellement de la cherté du bétail. Cependant il semble que les charcuteries se sont réjouies d'une légère reprise. Dans quelques grandes villes il y a eu quelques chömeurs.

Laiteries. L'activité est restée trés satisfaisante. Pas de chömeurs.

Distilleries, fabriques de liqueurs. La situation a été plus défavorable qu'en avril. La plupart des villes ont manqué de travail et seules quelques-unes ont encore reconnu une activité normale. Le chömage a Schiedam s'est accentué.

Brasseries. La saison et le beau temps ont amené une reprise générale du travail. On n'a plus reconnu de chömage ni de ralentissement.

Industrie du tabac. La situation a été localement différente, mais plus défavorable qu aux mois précédents. Le ralentissement s'est accentué et dans plusieurs communes on a congédié des ouvriers. A Amsterdam le chömage important déja a encore augmenté.

La culture des bulbes a été généralement normale. Pas de chömage.