Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Tres medicus facies habet: unam quando rogatur »Angelicain". Mox est cum juvat esse »Deus'.

Post, ubi curato poscit sua praemia morbo,

Horridus apparet terribilisque «Satan".

dont notro collègue 11. Finckenstein a donné (Dichte/■ und Aerzte, Hreslan 1864) cette traduction exacte:

Drei Gesichter hat der Arzt, koramt er auf Verlangen,

lleisst man einen Engel ihn; liilft er, einen Gott.

Will er aber nach der Cur seinen Lolm empfangen,.

Sieht er wie der Tenfel aus und empfangt nur Spott.

Voici donc le dieu, 1'ange et le diable, auxquels Goltzius n'aura qu'it ajouter rhomme, pour avoir le sujet de ses quatre estanipes.

("est encore le cas pour les vers suivants, qui ont tont 1'air d'être anssi une traduction littérale de ceux de Cordus:

Three faces the Phisition hath:

first as an Angell he,

When he is saugbt: next when he helpes,

a God he semes to be.

And last of' all, when he hath made

the sicke deseased well,

And askes his guerdon, then he semes an ongly Fiend of heil.

J'ai dit que cela a 1'air d'une traduction littérale de Cordus, mais je n'ai pas dit que c'est le cas. La chose est loin d'être certaine. Voici ce que j'en puis dire.

Parmi les livres rares que possèdent le Musée britannique et la bibliothèque Bodleienne a Londres, se trouve un livre publié en original en 1577, sous le titre de Flowers of Epigrammes by Thimothe Kendall, et réimprimé en 1874 par la Spencer-Society. J'ai pu consulter la réimpression dans la bibliothèque royale ii la Haye, et voici ce que j'ai constaté.

L'auteur, né a North-Aston, Oxfordshire, devint étudiant a Oxford en 1572, mais quitta l'université sans y avoir pris de degrés. 11 se rendit ïi Londres pour y continuer ses études, et alors ... sa biographie prend tin, car je n'en sais pas plus long, le Dictionary of National Biograph j de Sidney Lee, tout détaillé qu'il est en général, n'en disant pas davantage.

La préface de la réimpression nous apprend encore que 1'on ne connait aucun autre ouvrage de Thimothe Kendall, et que celui-ci est "a pleasant and amusing one".

Sluiten