Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

furent épuisées ils furent ravitaillés par la cuisine de campagne (1). „ Le major Schlick admire le calme que ses soldats ont opposé a la fureur des brutes dinantaises (2). Au Rocher-Bayard, on fait servir aux femmes et aux enfants du café chaud (3), de 1'eau et du chocolat (4). Ailleurs ils donnent des cigares aux hommes, des sucres aux enfants (5). Des soldats, au péril de leur vie, sauvent des families entières des maisons en feu (6).

Oh ! les bons et doux soldats allemands ! Ils tuent sans respect d'age et de sexe, ils pillent, brülent et ruinent toute une ville ; ils laissent presque mourir de faim des milliers de personnes a 1'abbaye, a 1'école régimentaire ; trois jours durant, ils gardent a la belle étoile les survivants de Neffe, dont des infirmes et des moribonds ; ils prennent plaisir a infliger a des milliers de civils toutes sortes d'angoisses et de tortures. Et voila qu'a présent, au témoignage du Livre Blanc, " on n'a vu aucune sorte d'excès commis par les soldats allemands „ (7). C'est la moquerie après la cruauté !

Nous ne voulons pas dire, pourtant, que, dans notre pensée, les officiers et les soldats qui ont passé a Dinant soient tous coupables. Non ! Les Dinantais eux-mêmes ont^ rendu justice a 1'humanité de certains d'entre eux. Mais oser, comme le fait le Livre Blanc, présenter la conduite des troupes comme ayant été a 1'abri de tout reproche, c'est ce qui soulève la plus vive et la plus légitime indignation!

IV. — La question de la préméditation

Une chose, quelque horrible qu'elle soit, parait certaine : c'est que le sac de Dinant était prémédité.

Qui en douterait devant les témoignages suivants, qui seront publiés un jour avec toutes les circonstances de lieux, de noms (tant d'officiers allemands que de civils), et dont nous attestons 1'authenticité ?

Trois jours avant la catastrophe, a 25 kilomètres de Dinant, un colonel des grenadiers se trouvant chez une personnalité qui a une seconde résidence a Dinant, 1'a exhortée a ne pas y retourner, paree que "Dinant doit être entièrement détruit

Le 22 Aoüt, dans la soirée. dans une localité sise a 10 kilomètres au Sud-Est de Dinant, un ipajor d'infanterie a dit a un notable qui assistait au repas de 1'État-Major:

(1) Annexe 36.

(2) Annexe 44.

(3) Annexe 5.

(4) Annexe 58.

(5) Annexe 76.

(6) Annexe 53.

(7) Annexe 89.

Sluiten