Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

xxiv P R É F A C E. Ouvrages de Malebranche, c'efl i faire parler a la Philofophie le langage qui lui convient, le feul même qui foit digne d'clle, a être méthodique fans fécherefle, développé fans verbiage, intéreflant &c fenfible fans faufle chaleur, o-rand fans efFort, & noble fans ènflure. Cependant, fi au lieu d'un Poëtcou d'un Orateur médiocre, 1'Académie Francoife eüt adopté Malebranche , vingt Auteurs de Tragédies fifflées , d'Hiftoires ennuyeufes, Sc de Romans infipides, auroient crié a. rinjuftice , & déploré fur - tout , avec une éloquence vraiment touchante, le malheur de la Littérature, deuechée Scperdue par la Philofophie. De nos jours PAcadémie entend de même murmurer contre elle une horde de frondeursLittéraires qui fe croient deftinés a réparer les maux fans nombre que 1'ef-

prit

Sluiten