is toegevoegd aan je favorieten.

Œuvres spirituelles sur divers points de la morale, de la piété, et de la perfection chrétienne

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

226 (EuVRES SPIRIT CELLES. debet in tent io verbis defervire, fed verba I intentioni. Cette regie qui forme le Ca- I non Hitman* cauf* 22, q. 1, q. 5, a été I adoptée par les Canoniftes, en expli- I quant ce Décret du Concile de Trente: I „ On doit, difent-ils, bien plus pefer „ 1'intention du Légiflateur que fes pa„ roles „ : Mens Legiflatoris eft potius attendenda qucim verba. Navarr. Bonacina, de claufurd q. 1. puncï. r, n. 2.

Mais en fuppofant que le Décret du Concile de Trente fur la cióture des Religieufes a befoin d'une interprétation authentique, qui ait la même force que le texte, ék a laquelle tout le monde foit obligé de fe foumettre; nous rayons dans la Bulle de Pie V. Circa paftor alis officii, de 29 Mai 1566, qui renouvelle le chapitre Periculofo, ainfi que le Concile de Trente, ék oblige expreffément a la clöture toutes les Religieufes qui n'y ont jamais été, ék qui n'y font pas obligées par leur inftitut, rnême les tiercaires. Et cette Bulle a été publiée en France, comme il paroït par le Concile de Rheims ék de Tours en 1583, de Bourges en 1584, d'Aix en 1585, deTouloufe en 1590, qui en ordonnent 1'exécution. Le même Pape , pour confkmer cette première Bulle,