is toegevoegd aan je favorieten.

Mémoires du baron de Tott, sur les Turcs et les Tartares

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Ïp4 MÉMOIRES

Que fur cent turbots qu'un pêcheur apporte, on lui prend les dix plus beaux Sc qui valaient feuls tout le fretin qu'on lui laifTe.

Confuitonspréfentement les livres de Loi, Sc voyons comment on fait les interprêter dans les Tribunaux.

Tout doit être jugé fur la dépofition des témoins. C'eft la première loi du Légiflateur des Arabes. On ne peut donc fe préfenter en Juftice, fans que le demandeur Sc le défendeur en foient également pourvus : il n'y a donc point de procés fans faux témoins. L'art du Juge confifte a deviner par des interrogations captieufes a laquelle des deux parties il doit adjuger le droit d'affirmer, Sc ce premier jugement décide le procés : fi une partie nie, 1'autre eft admife a prouver ; de forte que conduit en Juftice par un homme que je n'ai jamais vu, pour lui payer une fomme que je ne lui ai jamais due , je ferai contraint de la lui payer fur la dépofition de deux témoins Turcs qui aflSrmeront ma