Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

IN TR ODUCTION. ZIJ

fon ancienne réputation , & rétablirent par degrés 1'opinion, fi longtemps abandonnée, de fa fupériorité dans toutes les opérations de la guerre. Mais la gloire que les Suilfes avoit acquife par leurs fuccès, leur infpira une fi haute idéé de 'eur bravoure & du befoin qu'on avoit d'eux, qu'ils devinrent mutins & infolents. Les Princes qui les foudoyoient, fe lalferent de dépendre du caprice de ces mercenaires étrangers, & commencerent a chercher les moyens de perfecfionner leur infanterie nationale.

Les Princes d'AHemagne, qui commandoient a des hommes doués de la force, du courage & de la perfévérance propres a faire de bons foldats, firent bientöt dans leurs troupes des changements qui les mirent en état de le difputer aux Suilfes , & pour la difcipline, & pour la valeur.

II en couta plus de temps & plus d'efforts aux Rois de France pour plier l'efprit impétueux de leur nation k la fubordination & k la difcipline ; cependant ils s'attacherent

Infanten* nationale ;tablie en Allemagr:".

En Franc».

Sluiten