Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

240 DISCOURS Sur

ee quil n'y a pas moyen d'affirmer? tout ce que nous favons de plus facheux de h maladie de eet homme, c'eft qu'il y avoit longtems qu'il étoit affligé; cependant f Evêque de Lichtheid & nos autres Doéleurs avancent dans leurs difcours fleuris que ces maladies chroniques ne fe pouvoient guérir fans miracle: fur quel fondement 1'avancent-ils ? on leur fourniroit aifément un . grand nombre d'exemples d'infirmités qui, apres avoir duré trés - longtems ont enfin difparu d'elles-mêmes, & fur-tout en vieilïuTant.

; Si ces guérifons ne fe préfentent pas a la mémoire de ces Meffieurs, je puis leur en citer un trés-grand nombre. Or, qui eft-ce qui fait fi ce n'étoit pas Ja le cas de eet infirme, dont Jéfus voyant la maladie fur fon déclin , fe hazarda de lui ordonner de s'en aller & d'emporter fon lit?

II eft vrai que les Pères nomment paralyfie^la maladie de eet homme: il eft vrai que c'eft une maladie qui va plutöt en augmentant, qu'en diminuant par la duree, & qu'au bout de trente huit ans elle devoit être bien facheufe & ne pouvoit etre guérie que par un grand miracle. Mais pourquoi nomment-ils cette infirmi-

Sluiten