is toegevoegd aan uw favorieten.

Mémoires secrets pour servir a l'histoire de la république des lettres en France.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 232 >

d'une procédure auffi défagréable au Prince fon époux, les a envoyés a fon Altefle qui les a gardés.

M. le Duc d'Orléans, inftruit du beau procédé de Madame de Monteffon, n'a pas voulu étre en refte, a fait 1'impoffible pour trouver les 150 000 livres & retirer les diamans.

Le 24 Avril 1782. De toutes les caricatures imaginées jufqu'a préfent a 1'occafion de la guerre, celle appêlée le Magnificat eft fans contredit la plus jufte & la plus ingénieufe.

Dans le médaillon qui occupe le centre fe voit un léopard terrafiequi défigne 1'Angleterre; 1'Amérique fous 1'emblême d'un ferpent 1'enlace & cherche h 1'étrangler: un lyon qui eft 1'attribut de 1'Efpagne, tient en arrét 1'animal féroce, tandis qu'un coq s'ébat fur lui & triomphe de fa chute. On concoit facilement que ce dernier caraótérife la France,

Au bas eft le globe refferré d'une jarretiere, fur laquelle eft écrite la devife Honny foit qui mal y pen/e; on juge que cette jarretiere annonce 1'ambition de 1'Angleterre, qui voudroit avoir la domination univerfelle des mers, & du monde conféquemment; mais la jarretiere précifément fe rompt au méridien de 1'Amérique , époque de Ia fin de fa puiffance; & Ia devife de 1'autre bout de la jarretiere eft, Qui trop em» brajfe mal ètreint.

L'eftampe tire fon nom du Magnificat, paree qu'on lit en tête !e verfet de ce pfeaume, expreffion prophétique de ce qui fe pafte de nos