is toegevoegd aan je favorieten.

Oeuvres badines, completes.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

F I D S L E. j^jf

'de face; la faveur 1'en avoit rendu le maïtre, la juftice & 1 'équité le rendent a un autre.

Mais ayant que je vous inftruife de ce qui m'eft arrivé au Caire, continua Zéfirin, ditesmoi, je vous prie, fi vous favez ce qu'étoit Saladin, avant qu'il fut roi d'Egypte; les enfans qu'il avoit; comment & pourquoi il les a perdus ; car ces chofes la font les motifs de 1'élévation paffée d'Uranio, & de fa chüte préfente. Ces événemens feront nouveau* pour moi, lui répondit Zélim, & j'apprendrai avec plaifir tmnt ce qui regarde Uranio; j'ai toujours été furpns qu'un étranger eut été déclaré fucceffeur de la couronne ; il m'avoit toujours promis de m'apprendre les raifons d'un pareil événement, mais nous n'en avons jamais trouvé le temps.

Je vais vous en inftruire, feigneur, repliqua Zéfirin ; je puis même vous apprendre des détails dont Uranio n'eft pas encore inftruit. II y a plufieurs années que Pharaon régnoit en Egypte; fon frère cadet, qui fe nommoit Bronte, étoit encore plus méchant que lui. II avoit une fi grande envie de régner, qu*il auroit commis tous les crimes imaginables pour monter fur le tróne. Saladin, alors duc d'Alexandne, fut obligé, quoique leur parent affez proche, d'abandonner fes états pour éviter

Torne IV% jyj